sportsregions
Envie de participer ?

Escalade du Mont Ventoux

Publié il y a 9 mois par

Escalade du Mont Ventoux

C’était prévu de longue date sur le calendrier de l’AC3F, 4 cyclos et leurs compagnes  ont rejoint le beau village de Vaison la Romaine le 22 septembre avec l’objectif de grimper au Mont Ventoux.

Pour les accompagner, le vendredi 21sept rendez-vous habituel chez jean François et Denise Dechavanne pour un covoiturage avec nos amis Daniel et Annick Ouillon.

Nous rejoignons assez rapidement notre hébergement villages vacances Léo Lagrange bien connu de notre club puisque nous y avons effectuer un séjour en 2016 ! Philippe Mathez nous a rejoint en dernière minute…apéro et diner puis nous regagnons nos chambres.

Nous souhaitons tous partir le plus tôt possible car 130 km et 2400m de dénivelé nous attendent avec la montée au mont Ventoux  (altitude 1910m).

Petit déjeuner avaler rapidement et nous prenons nos vélos pour un départ comme prévu 8 h 30 mais il y a un invité surprise que nous redoutions…en effet le mistral soufflait, heureusement pas trop fort au départ ! Rapidement nous atteignons Malaucène puis nous attaquons la montée rapide du petit col de la madeleine.

Enfin nous traversons le village de bédouin, début de l’ascension du mont chauve. Les premiers km se passent plutôt bien et au fur et a mesure nous prenons de l’altitude par des pentes de 10%.

On sent la présence de ce vent froid, lorsqu’on a atteint le célèbre chalet Reynard à 6km de sommet. Mes copains sont arrivés avant moi et ils ont  bien continué leur route en direction du sommet. J’en fait de même, et là ça devient sérieux. Il ne faut pas lâcher le guidon et essayé de résister à ce vent violent : 1 km puis 2 et 3 et 4 plus je monte et plus ça souffle fort. Des cyclos poussent leurs vélos à pied. A 1 km du sommet, j’aperçois notre ami daniel O. qui descend. Il a réussi à atteindre le sommet ainsi que Jean François et Philippe M. Quant à moi, sans hésiter je fais demi-tour et descend avec eux,… trop froid, trop de vent et puis je l’ai déjà fait alors !!!I

Nous attaquons la descente sur Sault pour trouver une pause casse-croute. Nous grelotons comme des feuilles. Nous n’arrivons pas à nous réchauffer et pourtant nous sommes en plein soleil.

Apres cette pause bienvenue le reste n’est que bonheur remonter au sommet des magnifiques Gorges de la Nesque puis longue descente qui nous ramène à Bedoin. De là, il il nous faut remonter le petit col de la Madeleine.

Retour sur Vaison la romaine qui n’est qu’une formalité. Les 130 km sont bien accomplis ainsi que le dénivelé de 2400 m.

Beau parcours malgré ce vent de fou ! le mont Ventoux porte bien son nom.

Robert popy

                                                   

                                                                

toute l'association

Commentaires